> Accueil  > …   > Les modes de déplacements

  Les modes de déplacements

Les 174 700 habitants âgés de 5 ans et plus sur le territoire de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis effectuent près de 620 000 déplacements par jour ouvrable en 2008, ce qui représente une moyenne de 3,54 déplacements par personne et par jour. La mobilité des habitants de l'agglomération est légèrement inférieure à la moyenne nationale, sans doute à cause de la proportion plus élevée de retraités.

Le nombre de déplacements varie en effet en fonction de l’activité de la personne, avec des actifs généralement plus mobiles (4 déplacements et plus par jour et par personne) et des scolaires et retraités moins mobiles (moins de 3 déplacements par jour et par personne).

 

Image: Modes de déplacements

                                                                                                               Source: ADAAM, EMD 2008-2009

La répartition des modes de déplacement des habitants de la CASA montre une forte dominance de la voiture, soit comme conducteur, soit comme passager. Deux déplacements sur trois sont ainsi effectués en automobile. Le second mode de transport est la marche à pied. La marche se trouve ainsi « écrasée », même si sa part modale a peu évolué : pour un déplacement effectué à pied, trois le sont en voiture. 

Les autres modes, vélo, moto, bus, train et autres se partagent le reste et ne totalisent que 10% des déplacements. 

Avec 27 400 déplacements en bus ou car, dont la moitié sont effectués sur le seul motif étude et 10 000 déplacements en train, les transports en commun ne représentent que 6% des déplacements effectués par les habitants de l'agglomération.

Mieux connaître la Communauté d'Agglomération
Sophia Antipolis

Carte de la Communauté d'Agglomération de Sophia Antipolis

Au 1er janvier 2002, 16 communes ont fait le choix de se regrouper en une entité unique « la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis ». Elles ont souhaité mutualiser certaines de leurs compétences dans un souci de cohérence des territoires, de pertinence, d’économie d’échelle.

lire la suite...